PRÉSENTATION DE L’EXPOSITION 2007

 
« Je considère ces tableaux d’expression spontanés, directs, et libres comme le témoignage d’un humanisme de base, d’une façon de se sentir libre, c'est-à-dire un être humain conscient de son individualité et de sa liberté dans un moment où nous vivons toutes les tentatives, toutes les menaces d’automatisation de la culture, de la pensée et du sentiment. […]  Peut être après tout que l’art ne survivra à lui-même, après toutes les morts qu’on lui prédit, que justement par cet usage définitif et absolu de sa propre liberté » écrivait Pierre Restany en 2001 à propos des tableaux du peintre Philippe Pasqua. Il ajoutait : « Le message de Philippe Pasqua c’est une leçon de liberté dans la peinture ».
 
La biennale ‘au-delà du corps’ fait écho à cette leçon de liberté. Les peintures de Music, Nitkowski, Dado entre autres œuvres présentées à la biennale depuis 2001 portent cette conscience, vision d’une figure humaine où il n’y a pas de place pour les compromis, où les convictions sont à l’ordre du jour malgré ce qu’il peut en coûter.
 
Présents depuis la première édition certains peintres ou sculpteurs comme Jean Rustin, Paul Rebeyrolle, Germaine Richier commencent tout juste à avoir la reconnaissance qu’ils méritent. La biennale 2007 permettra de découvrir ou de redécouvrir des peintres comme Jean Pollet, François Heaulmé, Raymond Guerrier, André Minaux. Cette génération d’artistes (nés dans les années 20) dont le travail est d’une qualité exceptionnelle, sont restés pour beaucoup dans l’ombre. Françis Grüber que de nombreux critiques présentent comme l’un des précurseurs de l’expressionnisme est inconnu d’un large public.
 
Cette édition fidèle à la vocation de la biennale, confronte à nouveau de jeunes artistes à leurs aînés. Parmi eux Gaston Chaissac, Jean Fautrier, Fred Deux, Louis Pons, César, Igor Mitoraj apportent une vision du corps que nous n’avions pas encore montrée.
 
Marc PETIT
Commissaire de l’exposition